CEDEAO- L’état de mise en œuvre de l’Infrastructure Régionale de la Qualité expliqué aux ministres de tutelle au Mali et en Côte d’Ivoire

Dans le cadre de la mise en œuvre de l’Infrastructure Régionale de la Qualité (IRQ), la CEDEAO appuyée techniquement et financièrement par le PSQAO, a organisé en fevrier puis en avril deux rencontres régionales. En effet, Le Département de l’Industrie et de la Promotion de la Qualité a d’abord organise à Bamako (Mali), un Atelier d'information sur les résultats de l'étude pour la mise en place du schéma de l'infrastructure qualité de la CEDEAO. Il a ensuite réuni en avril à Abidjan les ministres de la CEDEAO en charge de l’Industrie et de l’Agriculture pour l’adoption des projets de textes valides auparavant par leurs experts respectifs.  

En marge de ces rencontres, le Commissaire de la CEDEAO en charge de la Qualité, Kalilou Traore, a toujours tenu à informer personnellement les ministres de tutelle dans les pays hôtes, de l’état d’avant de la mise en œuvre de la Politique Qualité de la CEDEAO (ECOQUAL).

C’est ainsi que le 02 fevrier 2017, il a été reçu en audience par le ministre malien charge du Développement industriel, Mohamed Aly Ag Ibrahim. Il conduisait une délégation composée des représentants de l’UEMOA, de l’ONUDI, du Président de la Fédération des Chambres de commerce et d'industrie d'Afrique de l'Ouest (FCCIAO), des PCA du NINAS (Organisme d’Accréditation du Nigeria), et du Système Ouest Africain d’Accréditation (SOAC), du Directeur du bureau Afrique de la Commission Electrotechnique Internationale (CEI-Afrique), du Président de la Fédération des associations d'employeurs de l'Afrique de l'Ouest (FOPAO), de représentants de la Coopération Africaine d’Accréditation (AFRAC) et du PTB (Organisme allemand de métrologie), etc.

Le 18 avril 2017, le Commissaire Traore a réitéré la démarche auprès du ministre ivoirien de l’Industrie et des Mines, Jean Claude Brou. Cette fois, il était accompagné entre autres, du Chef de la Division Promotion de la Qualité a l’UEMOA, représentant son Institution, des PCA du NINAS et du SOAC, du Responsable du PSQAO a l’ONUDI, du Directeur de l’Industrie a la CEDEAO.

A Bamako comme à Abidjan, les deux ministres ont assuré le Commissaire Traoré de leur ferme volonté à appuyer au plus haut niveau, le processus de validation des textes devant régir la mise œuvre de l’Infrastructure régionale de la Qualité, conformément aux dispositions du Règlement Communautaire N° C/REG.19/12/13, pris en décembre 2013. Ils ont également tenu à exprimer leurs vifs remerciements à l’Union européenne et à l’ONUDI pour leurs appuis déterminants à la promotion de la qualité dans la région.

Mardi, mai 9, 2017 - 08:00

Ce programme est financé par l'Union européenne

Les opinions exprimées sur cette page ne reflètent pas forcément celles de la Commission de l'Union européenne

 Ce programme est executé par l'ONUDI

Copyright - 2016 - West Africa Quality System Programme