Mission circulaire du Responsable du PSQAO à Accra (Ghana)

M. Bernard BAU, Responsable du Programme Système Qualité de l'Afrique de l'Ouest (PSQAO) a effectué une mission de terrain à Accra au Ghana, du 31 juillet au 1eraoût 2019.

Cette visite a pour but d'apprécier le niveau de mise en œuvre des activités sous sa supervision au Ghana, particulièrement pour ce qui concerne les Programmes PSQAO et WACOMP (West Africa Competitiveness Programme). Guidé sur le terrain par le Coordinateur technique national du PSQAO, M. James HAMMOND, M. Bau a tenu plusieurs séances de travail : avec le Représentant résident de l'ONUDI, M. Fakhruddin Azizi puis avec la Direction de la Ghana Standards Authority (GSA) conduite par son DG, le Prof. Alex Dodoo. "L'adoption de la Politique nationale Qualité (PNQ) du Ghana est la  priorité n°1 de mon Plan de travail", a tenu à affirmer ce dernier, par ailleurs Point focal national (PFN) du PSQAO au Ghana. A rappeler que le Ghana fait partie des sept (07) pays de la région qui, au niveau technique, ont validé la PNQ préparée avec le soutien du PSQAO, mais qui attendent encore une adoption officielle. 

M. Bau a également rencontré l’Association des Industries du Ghana (AGI), la Chambre Nationale Ghanéenne du Commerce et de l’Industrie, le Service d’Accréditation National Ghanéen (GhaNAS) ainsi que l’équipe locale ONUDI des programmes Renforcement des capacités commerciales(TCB) et Compétitivité de l’Afrique de l’Ouest (WACOMP). Ces rencontres ont permis de mettre à niveau les partenaires et parties prenantes quant aux activités et résultats engrangés sous le PSQAO et de les informer des nouveaux projets WACOMP en ses composantes régionale et nationale. Des rencontres au cours desquelles il a également été question de l’accélération du processus d’adoption de la politique nationale de la qualité, du soutien du secteur privé à sa mise en œuvre et à la pérennisation du système ouest-africain de la qualité sous l’égide d’ECOWAQ, l’agence Qualité de la CEDEAO nouvellement créée avec l’appui du Programme.

Globalement, cette mission circulaire a permis au Responsable des deux Programmes régionaux PSQAO et Compétitivité et Infrastructure Qualité de l’Afrique de l’Ouest (WACOMP/WACQIP), d'observer la réalité des acquis sur le terrain au Ghana, de relever les défis et de faire des recommandations aux parties prenantes.

En marge de ces rencontres, M. Bau a assisté à une partie des travaux de l'atelier régional de renforcement des cadres techniques des organismes nationaux de métrologie (ONM) sur les Guides d'étalonnage et procédures harmonisées de vérification des instruments de mesure dans les grandeurs prioritaires, organisé par le Comité Communautaire de Métrologie (ECOMET) de la CEDEAO, comité mis en place dans le cadre du PSQAO. Le Président d'ECOMET, M. Paul Date, en a profité pour lui faire le point de l'état de mise en œuvre du plan d'actions de ce Comité. Le PM a félicité le comité pour les efforts consentis et a informé que l'appui de son institution va se poursuivre à travers le WACOMP dans le cadre duquel le Ghana bénéficie d’une composante nationale dont l’ONUDI est également le partenaire technique. Le Responsable Programmes a lancé un appel aux quarante-huit (48) membres des ONM, afin qu'ils s’investissent à faire le plaidoyer auprès de leurs gouvernements respectifs. Il souhaite en effet voir les Etats engager les moyens nécessaires à la pérennisation du système, à la suite aux efforts des partenaires, notamment l'ONUDI et l'Union européenne, que M. Bau a d’ailleurs remercié pour leur décisives contributions à la construction de l'Infrastructure régionale de la Qualité (IRQ) déjà opérationnelle.

Au terme de son séjour, M. Bau a déclaré être satisfait d’avoir constaté que l'IRQ se consolide dans la région. Dans son allocution de clôture de l'atelier, il a invité les parties prenantes à poursuivre les efforts d’échanges et de collaboration afin de consolider le dispositif harmonisé de mesure et de contrôle dans l’espace CEDEAO qui permet une circulation sûre et fluide des produits de qualité et rassure le consommateur ; la CEDEAO n’a pas de temps à perdre si elle veut être prête pour l’ouverture des frontières, maintenant que la ZLEC est créée.

Ce site web est financé par l'Union européenne avec l'appui technique de l'ONUDI

Les opinions exprimées sur cette page ne reflètent pas forcément celles de la Commission de l'Union européenne

Copyright - 2019 - ECOWAS AGENCY FOR QUALITY