Mise en place de la base de données qualité et industrielle de la CEDEAO : Une nouvelle étape franchie au cours de l’atelier régional d’Abuja

L’atelier régional sur le document cadre pour la mise en place de la base de données qualité et industrielle de la CEDEAO a eu lieu du 23 au 25 août 2017 à Abuja au Nigéria. Il a vu la participation des Points focaux nationaux (PFN) et Coordinateurs techniques nationaux (CTN) du PSQAO, des représentants des institutions nationales en charge de la statistique des États membres et des représentants du secteur privé régional, notamment la FOPAO et la FEWACCI. Cette base de données se veut une plateforme de référence sur l’infrastructure de la qualité tant au niveau national que régional. Elle met en exergue une panoplie d’informations relatives à l’état de l’industrie dans l’espace communautaire.

M. Aka Kouassi, Conseiller technique principal du PSQAO, a rappelé aux participants que cette réunion avait pour principal objectif l’examen des documents proposés pour l’établissement de la base de données qualité et industrielle de la CEDEAO. La cérémonie d’ouverture de cet atelier a été couplée à celle de la 3ème réunion du Comité de Pilotage élargi du PSQAO. Dans son allocution, M. Bernard Bau, responsable du PSQAO, a indiqué que l’atelier permettrait de recueillir les orientations des participants, notamment sur les questions liées à la collecte, la maintenance et la durabilité de la base de données ; selon lui,« [cette base, ndlr] permettra de disposer de données fiables et utiles au développement industriel ».Le Commissaire de la CEDEAO en charge de l’Industrie et de la Promotion du Secteur privé, M. Kalilou Traoré, a indiqué dans son discours que cette base de données devra impérativement être conçue en tenant compte des éléments nécessaires à sa pérennisation ; il a aussi souligné qu’il était primordial que les données qu’elle fournira soient utiles aux acteurs du secteur de l’industrie, particulièrement au sein de la CEDEAO.

Au terme des travaux, les observations des experts présents à l’atelier ont permis d’amender le document cadre de la base de données. Par ailleurs, plusieurs recommandations ont été formulées parmi lesquelles la nécessité d’une assistance technique aux États membres de la CEDEAO pour la collecte des données en s’appuyant sur les structures nationales en charge de l’industrie, de la qualité et de la statistique.

Ce site web est financé par l'Union européenne avec l'appui technique de l'ONUDI

Les opinions exprimées sur cette page ne reflètent pas forcément celles de la Commission de l'Union européenne

Copyright - 2019 - ECOWAS AGENCY FOR QUALITY